Les photos de la dégustation des vins de Pierre Andrey

19 août 2018 par Florence

Ça faisait plusieurs mois qu'on attendait la dégustation des vins de ce vigneron.
Et Voilà, c'était le 7 juillet 2018, et c'était une des dégustations les plus passionnantes de ce premier semestre.

Pierre Andrey et sa compagne Florence, arrivent de Moselle. C’est leur 2ème millésime. Leurs vins sont d’une grande qualité : avec une tension et une minéralité exemplaires.

Pierre travaille avec des fermentations spontanées, sans intrant ni sulfite ajouté, pas de collage, pas de filtration.

Aujourd’hui ils présentent six cuvées :
3 cuvée de gamay du Beaujolais avec 3 durées de macération différentes. Il obtient : un blanc de noir, un vin à la couleur rosée et un vin à la coloration d'un vin rouge.

Ils présentent également 1 chardonnay du Jura et 2 riesling du Bas-Rhin.

Pierre et Florence ont des pinot noir en Moselle, mais ce jour-là on ne les goûtera pas car « ils ne sont pas prêts. Pour l’instant il y a trop de volatile. »

On commence la dégustation avec un auditoire très concentré.

On attaque avec les 3 gamay du Beaujolais (Pierres Dorées)

Ce sont des micro-cuvées parcellaires (70 bouteilles par cuvée), des 2016, avec des couleurs plutôt claires.
« Ce sont des macérations en grappes entières, macération carbonique, à la méthode de Jules Chauvet» auquel Pierre fait souvent référence.

GA16-C61 (lire : 1ères lettre du cépage, millésime, et n°du lot)
Le premier, avec une macération courte, est un blanc de noir.
C’est un terroir de calcaire à silex.

GA16-C63
Le 2ème, au nez de fruit de la passion et de grenadille, est une macération un peu plus longue qui donne une coloration rosée... Le terroir est calcaire, avec des marnes dorées
Un vin très minéral, tendu, avec des arômes de pierre à fusil et de fraises en bouche, avec une jolie amertume toute en délicatesse : un délice !
Il a des allures de poulsard.

On s’extasie...
on entend des « c’est délicieux » et des « ça je bois, je crache pas »...

GA16-C22
Le dernier gamay avec la macération la plus longue vient de sols de calcaires à silex. La coloration est celle d'un rouge. Du fruit et de la fraîcheur.

Quand on lui demande combien de temps de macération pour chaque gamay, Pierre répond que ça dépend des installations. Eux ils ont des cuves très petites. En ce qui les concerne on peut dire qu’il y a deux semaines de plus de macération d’une cuvée à l’autre.

A propos du temps de garde Pierre dit qu’avec ce taux de minéralité ça peut se garder très longtemps. Pour Pierre le gamay est un cépage qui garde sa fraîcheur beaucoup plus longtemps qu’ un pinot noir.

 Il y avait du monde...

On attaque les blancs...

CHR16-C29
On commence par le chardonnay.
« Il vient du Jura Sud. Dans le coin de chez Labbé. » On sent la pierre à fusil, et le côté très minéral dus au terroir de marnes bleues.
Ce sont des chardonnay sans bois : « il n’y a aucun maquillage. C’est pas ce qu’on recherche. »
C’est vif, tendu, énergique. On est loin des caractéristiques du chardonnay qui n’est pas un cépage très vif la plupart du temps.

Puis Pierre explique : « Les deux riesling c’est un petit peu particulier : Il y a un côté tendu et un côté floral dans le riesling. Moi j’essaye de les séparer : de mettre le côté floral sur un des vins, et le côté tendu sur l’autre... avec le même raisin. En travaillant principalement sur les pressurages, puis sur la vinification."

RIE16-R24 
"Le 1er va être aromatique, un peu plus flatteur, un peu plus large, un peu plus souple"

RIE16-C39
"Et le 2ème ne va pas avoir ce côté aromatique, et va être beaucoup plus tendu, plus sur l'acidité, plus vertical, pour essayer d’aller au plus extrême de ce qui est possible en tension.
C’est pas à mettre dans toutes les bouches... Mais j’essaye d’aller le plus loin possible dans ce domaine. »

Et C'est une merveille de tension et de minéralité. Une rareté. C'est époustouflant.

Effectivement 2 rieslings très différents.
Ils viennent tous deux du Bas-Rhin dans le secteur d'Obernai. Le 1er (R-24) vient de sols de schistes bleus et le 2ème (R-39) vient de sols de grès roses, mais la différence de tension et d'aromatique est due à la vinification.

Une dégustation rare ! Merci.

Suivez Nous

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram

Les Catégories

Newsletter

La Cave des Papilles

La Cave des Papilles
NOS HORAIRES
D'OUVERTURE
Le lundi de 15h30 à 20h30.
Du mardi au vendredi de 10h00 à 13h30 et de 15h30 à 20h30.
Le samedi de 10h00 à 20h30.
Le dimanche matin de 10h00 à 13h30.
NOUS JOINDRE
35, rue Daguerre, 75014 PARIS - Tél.: 01 43 20 05 74
email : lacavedespapilles@gmail.com